Radiologie Scanner


  • Principes de l'examen
  • Déroulement de l'examen

Le scanner, appelé également tomodensitométrie est une technique d'imagerie médicale inventée officiellement par Godfrey Newbold Hounsfield. Comme en radiographie standard, le patient est soumis au balayage d'un faisceau de rayons X. L'émetteur tourne autour du patient en même temps que les récepteurs chargés de mesurer l'intensité des rayons X après leur passage dans le corps.
Il permet de faire des coupes très fines d'une grande précision anatomique. Ces coupes peuvent être reconstruites dans les trois plans de l'espace.


Les progrès des scanners de dernière génération ont suivis les progrès de l'informatique et permettent aujourd'hui d'étudier des structures de plus en plus petites ou en mouvement comme le coeur et les vaisseaux.


Le centre de radiologie est aujourd’hui équipé d’un scanner 64 détecteurs (General Electric lightspeed VCT) couvrant 40 mm/rotation avec une vitesse de rotation de 0.35s sur 360°. L’amélioration de la résolution temporelle permet de scanner de plus grand volume plus rapidement et surtout d’explorer le cœur (organe mobile) et les vaisseaux avec précision.


L'acquisition des images est très rapide, en général moins de 5 minutes.
En raison du grand nombre de coupes (varie entre 100 et 2000), l'analyse des images se fait sur console (ordinateur). Le post-traitement (reconstruction et traitement des images) peut être plus ou moins long et est fonction de l'organe étudié.


Certain examens nécessitent une opacification préalable. Ce peut être par exemple une opacification du tube digestif ou une injection de produit de contraste dans une articulation. Pour ce dernier, on parle d’arthroscanner.


Arthroscanner

L'arthroscanner est un examen en deux temps qui nécessite d'abord une injection intra-articulaire de produit de contraste iodé dans le service de radiologie (en l'absence de contre-indication), puis la réalisation d'un scanner sur l'articulation opacifiée. C'est un examen très performant pour la visualisation des cartilages des ménisques du genou et de certains tendons, au niveau de l'épaule notamment.

Accueil

A l'arrivée dans le service de SCANNER, vous vous présenterez au secrétariat afin de vous faire enregistrer avec votre carte vitale et votre prise en charge de mutuelle.
Vous patienterez en salle d'attente avec les examens antérieurs en votre possession (échographie, scanner, radiographie), votre ordonnance, et le produit de contraste (s'il vous a été prescrit).
Attention, pour les arthro-scanner il faut se présenter au service de Radiologie A, au rez-de-chaussée de la clinique Belledonne, et non pas au scanner.


Préparation

Le scanner nécessite souvent une injection de produit de contraste iodé en l'absence de contre indication.
En cas d'injection, il faut penser à signaler les éléments suivants au manipulateur ou au radiologue:

  • Grossesse ou désir de grossesse, allaitement
  • Age supérieur à 60 ans
  • Maladie rénale, du foie ou problème cardiaque
  • Diabète, myélome
  • Injection d'iode datant de moins de 3 jours
  • Allergies
  • Dosage de la créatinine sanguine datant de moins de 3 mois

Installation

Vous serez installé confortablement en position couchée sur une table qui coulisse dans un anneau. Les prises de vue (les coupes) se font pendant le déplacement de la table. Votre confort est très important puisqu'il ne faudra plus bouger pendant toute la durée de l'examen.


Déroulement

Le meilleur gage de réussite de l’examen est une bonne coopération. Pendant l’examen, il faudra le plus souvent éviter de bouger ou de respirer quand on vous le demande, sinon l'image sera floue comme dans le cas d'une photo ordinaire. Il faudra alors recommencer.
Si vous êtes inquiet ou remarquez quelque chose d’inhabituel, n’hésitez pas à nous en faire part. Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier après l’examen.
Suivez scrupuleusement les consignes qui vous ont été données par le personnel médical.


Résultats

Le médecin radiologue vous donnera le plus souvent un premier résultat oralement. Puis, après analyse et interprétation détaillées des images, un compte rendu écrit est établi.
L’ensemble de vos résultats (compte rendu, clichés et CDROM) vous sera remis dans un délai qui vous sera précisé par la secrétaire médicale.
Le CDROM contient la totalité des images. Ces images sont faciles à consulter sur un PC ou un Mac. Vous pouvez aussi facilement consulter le mode d'emploi présent dans la rubrique "Aide" du CDROM
Si vous en faîtes la demande, et lorsque cela est possible, vous pourrez repartir avec les résultats le jour de l’examen. Il vous sera demandé de patienter après la fin de l’examen.
Il faudra ensuite consulter à nouveau le médecin prescripteur de l'examen qui assurera le suivi et votre prise en charge.